Accueil > Causeries de Canet > Les causeries de Canet 2005-2006 > Canet, le 26 juin 2006 Lecture et discussion dun article de Peirce sur lutil

Canet, le 26 juin 2006 Lecture et discussion dun article de Peirce sur lutilisation des indices.

lundi 26 juin 2006, par Michel Balat

Canet, le 26 juin 2006

Lecture et discussion dun article de Peirce sur lutilisation des indices.

M. B. : Alors, deux mots sur ce qui sest pass Chteau Rauz, parce que cest passionnant comme toujours : la sance dite de smiotique a t particulirement prenante, parce quon a vu un monsieur dont lhistoire avait t oublie ; personne ne se souvenait de son histoire, alors quon lavait dj vu en smiotique quelques annes auparavant, et quil est l depuis plusieurs annes, ctait hallucinant ; on avait mme perdu les notes de sance, cest dire quil y avait l quelque chose de trs insistant.

Et, partir dune remarque dune infirmire, on a pu noter quil y avait un lien entre cette perte dhistoire et ce qui avait dj t soulign lors de la sance de smiotique prcdente ; a a resurgi, non pas dans les notes puisquelles taient perdues, mais dans les souvenirs. Il y a l quelque chose dintressant, mais je ne veux pas trop parler de tout a aujourdhui. Aprs on a eu une runion assez intressante dans les appartements, mme si ctait un peu hirsute, bon, enfin je ninsiste pas.

Enfin, pendant la dernire runion, dite institutionnelle je ne sais pas pourquoi a sappelle comme a, mais le fait est que cette appellation est reprise partout on a t amens parler de quelque chose que je trouve trs intressant, savoir la question de lidal : est-ce quon travaille en visant un idal ?

Alors ctait une question qui ma permis de faire remarquer que la poursuite dun idal tait quelque chose de trs emmerdant. En fait, la personne qui dfendait cette ide disait que ctait son moteur ; alors la question qui peut-tre pose cest : est-ce quun idal peut tre un moteur ?
De fait, il me semble que se soigner de son insuffisance est un moteur bien plus intressant que la vise de lidal. On est toujours insuffisants par rapport notre tche, cest vident pour tout le monde ; parfois on nose mme pas se lavouer, mais on le sait.

videmment, lidal nous fait toujours apparatre comme insuffisants par rapport une norme idale, moyennant quoi on devient un peu des fonctionnaires du moteur, autrement dit, on fabrique artificiellement un moteur en se comparant un idal, de sorte quon est tranquilles, on est assurs

En fait, la conclusion de cette dame ctait quil lui manquait un pasteur, un guide, Chteau Rauz, or, il y a un rapport trs troit, bien entendu, entre lidal du moi et la fonction de pasteur, ou de duce, ou de fhrer, cest--dire entre les formes idales et lapparition dun idal du moi sous la forme dune autorit.

Ctait un dbat trs intressant que de savoir pourquoi on travaille, et cest un dbat quon pourrait souhaiter voir se tenir dans dautres tablissements. Je nai pas pu rdiger le truc parce que je suis en train de lire un article que Pascale Molinier ma envoy et son dernier livre, qui est formidable. a sera passionnant parce que cette femme est un esprit puissant elle mpate

Par ailleurs, je me disais quaujourdhui je pourrais vous faire un peu de lecture ; je ne vous lirai pas le texte en anglais, je ne veux pas vous rendre malades, je vais donc vous proposer une traduction simultane dun texte de Peirce.

Public :

M. B. : Traduire un roman je ne pourrais pas le faire, par contre traduire Peirce cest quelque chose que je peux faire sans trop de difficults ; si ctait trop approximatif, vous ne manqueriez pas de me le faire remarquer rapidement. Cest un passage qui traite des indices, et si a vous intresse je peux le mettre en ligne sur mon site. Cest un extrait des Collected Papers, mais en anglais
Qui est intress ?

F. C. : En franais a mintresse

M. B. : Non, je nai pas de traduction en franais bon, il ny a que toi, eh bien, je te donnerai le papier alors, parce que (rires) Je ferai ventuellement des commentaires si a simpose, ou si vous ne comprenez pas. Nhsitez pas dire que vous ne comprenez pas, sinon je continue, bon, alors voil :

()